Méditer et plus facile qu’on ne le pense !

Alors vous allez me dire : « Oui mais tu sais moi, je n’ai pas le temps! », « Je ne sais pas comment faire ? », « Ce n’est pas pour moi, je ne sais pas rester en place », « Je ne ressens rien, c’est une méthode qui ne me convient pas ? ».

Non, la méditation ce n’est pas …

Non ce n’est pas faire le vide dans sa tête, ni rester complétement immobile, ni prendre beaucoup de temps. C’est juste ne rien attendre et se foutre la paix comme le dit si bien Fabrice Midal. Et quand on comprend cela, tout devient plus simple.

Pas facile ! Quand on est une hyperactive ?

Je me souviens au départ, c’était l’affolement! Moi la nana hyperactive? Est-ce que je vais rester en place plus d’une minute, sans bouger, sans rien faire? Pour tout vous avouer, çà n’a pas été facile! Mon corps me grattait, mon esprit divaguait, j’avais la bougeotte. Je pensais aux choses qui me restaient à faire dans la journée, à celles que j’avais oubliées et à tout le reste qui encombrait mon espace intérieur. Non ! çà n’a pas été facile et pourtant!

Lire un livre sur la méditation ?

Alors pour commencer, j’ai dévoré quelques livres pour essayer de comprendre ce qu’il en retournait. Le livre de Christophe André « Méditer jour après jour » m’a beaucoup aidé. Il en existe de tous les formats et j’ai commencé par le livre audio sur mon smartphone. Je l’écoutais tous les jours, dans le métro, dans le train, à pied et à la maison. La voix de Christophe André est d’une douceur qui vous transporte. Juste à l’écouter même sans parler de méditation, ça vous détend ! Il nous guide sur les étapes de la méditation en général sans se prendre la tête, sans jugement avec simplicité et c’est pour cette raison que j’adore ce livre et que je vous le conseille vivement. Bien évidemment, c’est à vous de choisir celui qui vous conviendra le mieux. Le livre doit être en résonance avec vous et vous correspondre. En voici quelques- uns que j’ai sélectionnés pour vous.

Pas sage ! : Mon livre de méditation anti-clichés de Marianne Leenart

La méditation de Gaëlle Piton

Pratique de la méditation de Fabrice Midal et bien d’autres encore selon vos envies de lecture.

Les applications qui m’ont beaucoup aidé

Parce que méditer n’est pas toujours facile seul au début, je me suis fait aider. Prendre des cours coûte relativement cher et on n’est pas toujours disponible. Par contre, je trouve de pouvoir y aller de temps en temps, histoire de vous imprégner de diverses techniques, c’est une bonne chose et puis surtout d’y faire des rencontres. On va dire que mes amis applis ont été les bienvenues. Alors j’ai commencé avec Petit bambou qui est très connu maintenant. Mais vous pouvez en trouver d’autres qui seront aussi tout aussi bien, je vous en donne quelques-unes dans l’article « Comment méditer? » J’ai aussi trouvé une mine d’or sur YOU TUBE mais j’avoue ne pas avoir été complétement conquise.

Méditer n’importe où ?

Bien entendu, le silence est important quand on n’est pas habitué. Arriver à se concentrer sur son souffle et ne pas se faire alpaguer par les bruits environnants ou les gens qui discutent, ben : « Pas facile ! » Mais c’est là tout l’intérêt, je trouve. Réussir petit à petit à muscler sa conscience en y revenant le plus souvent et de se retrouver dans sa bulle un instant en limitant l’accès de l’environnement et le tumulte extérieur ; moi ça me fait un bien fou comme si j’étais à contre-courant et de casser le rythme effréné que je m’impose. Oui je m’arrête ! N’importe où ! Dans l’ascenseur, sur un banc, à la sortie du boulot avant de prendre mon vélo ou le métro, quand j’attends mon tour à l’épicerie du coin ou le rinçage de ma tignasse chez le coiffeur, dans une file d’attente, bref partout. Pour moi c’est un terrain jeu de méditation. Je ferme les yeux ; Je respire longuement comme si ma respiration et mon esprit ne faisait plus qu’un ; je compte jusqu’à 10 respirations et je repars

Quelques outils simples que j’utilise

Je vais vous donner toutes mes astuces pour vous entraîner.

Je souhaite vous dire une chose :

 » rien n’est magique, c’est de l’entrainement, comme faire du sport. Il faut se muscler l’ Esprit. »
  • un outil a porté de soi, votre respiration, votre souffle. Le premier exercice simple à faire et que je fais très régulièrement, me concentrer sur la respiration le temps qu’il faut. Parfois une minute suffit et c’est déjà un début. C’est un exercice simple qui permet de reprendre le contrôle rapidement en cas d’angoisse ou de stress et de se détendre.
  • Un autre exercice toujours en suivant la respiration et que j’aime beaucoup quand mon esprit part en cacahuète. Sur la base de la cohérence cardiaque. Je compte dans ma tête 10 temps en inspirant et 10 temps en expirant sur 5 min. Mettez un timer pour vous aider. Cette technique permet de vous réoxygéner en milieu de journée, oxygéner votre cerveau lors de travaux demandant beaucoup de concentration. Une application a été inventée d’ailleurs à ce sujet respiRelax que vous trouverez ci-dessous.
  • Imaginer maintenant une bougie, une montagne, un arbre immense ou un objet de votre choix que vous aimez et qui vous apporte du réconfort. Maintenant, concentrez-vous dessus le plus longtemps possible en engageant la respiration, mettez un timer de 5 min pour commencer et ne pas lâcher de vue votre objet dans votre esprit. Cet exercice est très bon pour la concentration, la mémoire et notamment de faire un peu le vide comme un grand ménage de printemps en fin de journée.
  • En voici aussi beaucoup utilisé en sophrologie, le ScanCorporel. C’est simple, vous fermez les yeux et vous imaginez toutes les parties de votre corps en remontant ou en descendant. Il à plusieurs particularités celui-ci. Il travail la concentration, la mémoire, affine les ressentis corporels, calme l’esprit et le bavardage intempestif des pensées.
C’est une application à télécharger

*Bonus

Maintenant pour vous aider je vous ai fait un petit cadeau, une méditation guidée très simple à utiliser à télécharger. Il faut compter environ 15 min de pause pour la faire. Faites là et vous en verrez les bienfaits. N’oubliez pas que vos ressources sont en vous.

Petite récap 😉